On en parle (Armor Magazine)

Les espions de l’or noir

 

Le rennais Gilles Munier est assurément un des meilleurs connaisseurs du monde arabe, dans les domaines politiques et économiques notamment ; et sa connaissance n’en est pas livresque : il y a fait de nombreux séjours et entretenu de nombreuses relations.

Cette galerie sans concession est un ouvrage remarquablement documenté ou défilent des personnages comme Arthur Conolly, Lawrence d’Arabie, Gertrude Bell, Conrad Lilian, mais aussi les espions de Napoléon et d’Hitler, les tueurs à gage économiques, le jésuite qui voulait évangéliser les Wahhabites, les ancêtres du Mossad et de la CIA, le groupe Stern, Mistery/Train, Glubb Pacha, le chevalier de Lascaris… La trame de cette véritable enquête tourne autour des ressources pétrolières et des conflits, plus ou moins avérés, qu’elles ont entraînés en Irak, en Asie, au Moyen-Orient, pour le contrôle des puits et des routes de l’or noir, et l’influence qu’elles ont eu sur les guerres mondiales. Pour Gilles Munier, le pétrole est bien « l’excrément du diable» qui entretient un nid d’espions et les fortunes les plus équivoques.

 

Armor Magazine – septembre 2009