On en parle (Bakchich.info)

Un passeport pour Gilles Munier, secrétaire des Amitiés
franco-irakiennes

 

Backchich.info, 10 juillet 2009

Gilles Munier, 64 ans, va pouvoir s’éloigner de Rennes, où il vit, et mettre le nez en dehors de l’Hexagone. Mis en examen dans l’affaire « Pétrole contre nourriture », par le juge Philippe Courroye, le secrétaire général des amitiés franco-irakiennes était privé de passeport et ne pouvait plus voyager à l’étranger depuis 2005. Curieusement, cette sanction ne s’appliquait qu’à lui et pas aux quelques dizaines de pétroliers, d’hommes d’affaires, d’intermédiaires et de politiciens français qui se sont enrichis sur le dos des Irakiens pendant des années, avec la bénédiction de l’ONU.

Gilles Munier a surtout payé pour ses mauvaises fréquentations. Proche de l’ancien régime irakien, il a dirigé la traduction en français de Zabiba et le Roi, un conte écrit par Saddam Hussein. Militant tiers-mondiste, collaborateur d’Afrique-Asie, Gilles Munier,a publié cette année Les espions de l’or noir (éditions Koutoubia), un livre qui brosse le portrait des agents occidentaux qui traînent leurs guêtres dans les champs de pétrole du Moyen-Orient depuis l’époque napoléonienne.